Hypnose-PNL et addictions

Hypnose-PNL et addictions

Être addict, encore un état à la mode, un terme qui se banalise voire même se culturaliste : « je suis DICT » et tout le monde autour valide dans un fou-rire général.

l’addiction est une rencontre « trop souvent plaisante entre un individu, un produit et un contexte (milieu)... L’histoire débute souvent à travers un « rite » initiatique pour intégrer un groupe « faire comme tous » pour être accepter :

- Boire un verre entre potes, puis deux, puis trois...

- fumer une clope et glisser sûrement vers la dépendance...

au début, le plaisir est intense, puis il faut augmenter la dose pour retrouver l’etat « bien être » et se sentir soulager... c’est la triste loi de l’accoutumance, l’individu s’habitue à tout.

le produit choisi n’est pas un problème en soi, il est la solution trouvée par un individu pour obtenir une forme d'équilibre.

retirer cette forme de béquille peut entraîner soit une dérive vers une autre addiction soit une récidive... Gardons à l’esprit que l’individu est composé de molécules et d’interractions chimiques.

L’addiction se définit comme la dépendanced’une personne à une substance ou à une activité génératrice de plaisir, dont elle ne peut plus se passer en dépit de sa propre volonté.

La compulsion peut se définir comme uneimpulsion irrésistible d’accomplir un acte irrationnel.

En y cédant, nous vivons une expérience qui modifie l’humeur, mais qui peut aussi avoir des conséquences graves. Le paradoxe est que la personne croit nécessaire à sa (sur)vie une substance ou une conduite qui peut mettre sa vie ou son équilibre en danger.

Evidemment, nous ne travaillons que sur les addictions-compulsions toxiques.

Il en existe de nombreuses formes : alcool, tabac, nourriture, drogues, médicaments, dépendance affective, travail, sexe, jeux-vidéos, jeux en ligne, achats, jeu…

Les thérapies comportementales et l’hypnose permettent à un individu de modifier un comportement et de s’émanciper d’une mauvaise habitude.

Ce sont des outils axés sur la solution, ils permettent également à un individu d’explorer à la fois ses ressources internes et de renforcer sa motivation et détermination à vouloir arrêter et à mettre en œuvre son propre changement pour sortir de sa dépendance toxique.

En hypnose et en PNL, il existe de nombreux outils qui permettent d’aborder les comportements addictifs et compulsionnels...

Dans ce post, je vous expose brièvement mon approche d’appréhender la combinaison de deux techniques PNL/hypnose à travers une approche centrée sur 4 axes majeurs :

1. Permettre au sujet de retrouver sa propre identité (qui suis-je ?) de la différencier du comportement toxique (ce que je fais) pour dépasser l’attitude nocive et activer le processus de libération.

2. Permettre au sujet de rompre avec l’automatisation de ses comportements toxiques en se décalant (dissociation voire même double dissociation, puis ré association...) l’individu trouve dans ses ressources internes l’énergie nécessaire et s’ouvre à d’autres perspectives.

3: Permettre au sujet  d’établir ou de rétablir ses connexions internes pour qu’il soit en parfaite cohérence avec ses besoins fondamentaux.

4:  Permettre également au sujet de trouver son ou ses intention(s) positive(s)(remplir un besoin) du comportement pour négocier des réparations, transformations, libérations, modérations...

Ces quatre axes majeurs ne sont pas exhaustifs et limitants, ils peuvent être abordés dans un ordre différent, le champ des possibles et des ressources appartient et dépend de chaque individu, offrant une richesse des échanges...

Le processus d’émancipation et de transformation est un chemin personnel qui s’ajuste pour et par chaque individu.

 

Burtin Jean Jacques 

 Maitre - praticien et formateur en  hypnose et PNL

Diplôme inter-universitaire en Addictologie